Projet JEF JEL
Continuer à des classes de formation professionnelle et l'alphabétisation

Le projet « Jef - Jel " est une continuation de projet Menief III , qui IKAKENE participé en 2012. En ce sens , est ensuite donnée aux types de formation professionnelle et de l'alphabétisation et des activités de renforcement institutionnel de l'association . Une approche importante à la protection de l'enfant est également ajouté . Enfants et jeunes travailleurs (appelés EJT , par son acronyme français ) sont les acteurs de cette nouvelle activité , jouant un rôle de premier plan dans la détection et l'orientation des cas d'abus et de la mise en œuvre de groupes de protection enfance.

Quelques chiffres clés du projet sont:

- 95 enfants bénéficient d' initiations à l' apprentissage
- Création de neuf nouveaux groupes d'enfants à effectuer des activités
- Création de sept comités pour la protection des enfants dans les différents quartiers de la ville
- Identification et la résolution des 50 cas d'abus
- 524 enfants participent à des cours d'alphabétisation hebdomadaires

Grâce au projet " Jef - Jel " a produit une augmentation significative du nombre des enfants et des jeunes travailleurs ( EJT ) qui font désormais partie de l'Association des Enfants et de la Jeunesse ( AEJT par son acronyme français ) , pour atteindre 1 223 à la fin de 2013 ( soit une augmentation de 42 % par rapport à l'année précédente).

D'autre part , il ya eu une consolidation de la participation EJT planification, le suivi et l'évaluation des activités de l'association , ce qui montre à son tour accru leurs capacités , mais aussi sa responsabilité envers sa mission.

Le rapport de l' AEJT avec les autorités locales a été renforcée , de renforcer la réalisation de références aux autorités locales en cas d'abus . Ont également signé des protocoles de coopération avec les autorités compétentes.

En outre , le projet a amélioré le soutien pour la création d' activités génératrices de ressources , obtenir des résultats dans 60 jeunes ont créé une nouvelle activité , accroître leur autonomie financière.

En ce qui concerne les activités de sensibilisation et des manifestations , l'AEJT Diourbel a réalisé des émissions de radio hebdomadaires sur les droits des enfants et des adolescents.